Les erreurs de conduite lors d’une rupture (2/4) : les jours suivants 1


Dans le dernier article, j’abordais les attitudes à bannir le jour de la rupture. Je vais aborder dans le présent 4 des 6 comportements à éviter durant les semaines suivantes.

4 attitudes à bannir durant les jours et semaines qui suivent la rupture

Les comportements qui suivent ont une conséquence principale : ils vous rendent misérable aux yeux de votre ex. Pour faire simple, faites le contraire et vous recouvrerez toutes vos chances.

Ce qu’il faut vous abstenir de faire, dans l’intérêt de votre reconquête

1. Le harceler

Niveau supérieur de l’obstination, le harcèlement vient quand aucune explication de rupture ne convient. Pire que contre productif, il vous fait plus de mal à vous qu’il n’en fait à votre ex, à qui vous fournissez des raisons supplémentaires de ne jamais revenir vers vous : chat échaudé craint l’eau froide. Le meilleur ami du harceleur ou de la harceleuse est, haut-la- main,  le téléphone. Via appels incessants ou SMS ou MMS.

Avant de vous précipiter sur votre mobile, prenez un peu de recul : un ascenseur arrive-t-il plus vite si vous appuyez dix fois de suite sur le bouton ? Non. Pour l’ex, c’est pareil. Lui rappeler que vous êtes là, à l’attendre, ne fera que le bloquer. Et ce, quelque soit le ton que vous faites passer dans vos messages ou dans les images que vous envoyez. Votre ex n’est pas dupe : il/elle sait que ces envois sont autant de preuves que vous passez votre temps à penser à lui/elle… donc, que vous êtes toujours dépendant/e de son affection.

Vous avez besoin de le/la voir ? Le croiser « par hasard » au coin de sa rue ou au restaurant d’en bas de son travail l’amènera à se méfier de vous.

2. Chercher à vous venger

Vous êtes tellement vexé/e que votre ex ne revienne pas vers vous, tellement persuadé/e qu’il/elle s’éclate ailleurs dans d’autres bras, que vous avez envie de lui pourrir la vie. Vêtements découpés aux ciseaux, messages orduriers peints sur sa porte, quelle est la conséquence de telles manifestations de votre perte de contrôle ? Les mêmes que ceux cités précédemment. Sauf qu’au lieu de se limiter à déposer une main courante, votre ex peut aller jusqu’à porter plainte. La pitié fera vite place à l’agacement, qui, si vous continuez à lui gâcher la vie, vous enverra sans tarder en tête de sa Liste Noire.

En somme, si vous voulez déplaire à vie à votre ex : harcelez-le/la et vengez-vous. Sinon, fichez-lui un peu la paix, il/elle aura plaisir à vous revoir à l’avenir.

3. Sortir les violons

Vous qui n’avez jamais été très fleur bleue, vous voulez tendre un piège romantique à votre ex ? Ne vous étonnez pas s’il/elle se montre indifférent/e, très gêné/e, voire agacé/e au moment où il/elle s’apercevra que les pancartes que vous lui avez demandées de suivre le/la mènent à une table de grand restaurant contre laquelle vous vous tenez droit comme un i, prêt à lui tendre un bouquet de roses rouges épinglé d’un carton Épouse-moialors qu’il/elle s’attendait à vous voir à moitié mourant/e à l’hôpital.

Cette situation est très fréquente : de nombreux coachés me témoignent de leurs tentatives  de récupérer leur ex en imaginant des scénarii pas possibles qui n’ont eu pour seule fin de les surexposer à la honte de l’échec.

Allons plus loin, imaginons que votre ex vous accorde une seconde chance. Et après ça, quoi ? Qu’allez-vous imaginer de plus farfelu pour le/la séduire chaque jour ? L’amour n’a pas besoin de tant de violons pour exister. Pour vous convaincre de ça, je vous invite à voir ou revoir le film Le Zèbre, de Jean Poiret. On y observe un Thierry Lhermitte, notaire, qui tente de préserver son mariage de la routine en inventant des situations loufoques… au risque de lasser sa femme.

Profitez de la Période Zéro Contact pour apprendre à modérer vos manifestations d’amour. Ni avare ni aimant trop, cherchez à être plus attentionné, sans sortir le grand tralala. À nouveau face à vous, votre ex verra tous ces petits changements qui rendent attirant.

4. Prendre la plume pour déclarer votre flamme

Dans la série des sources inépuisable de tentatives romanesques pour récupérer son ex : la lettre ou le poème d’amour. Là, je peux l’affirmer sans faillir : toutes les personnes quittées se livrent à cet exercice aussi aventureux que théâtral. La lettre d’amour ne marche que si son/sa destinataire est lui/elle aussi amoureux/se. Or, la rupture est l’aveu que non, pour le moment en tout cas, il/elle ne l’est plus.

Lui envoyer des aveux tels que :

« Tu es la plus belle personne que j’aie jamais rencontré dans ma vie. / Tu as été ma lumière / Mon soleil / Je te souhaite tout le meilleur du monde, etc. »

… est attendu.

En revanche, votre ex ne s’attend pas à lire des propos tels que :

« Tout va bien, j’ai un bon moral et il m’arrive des trucs incroyables ! »

Ne soyez pas là où on vous attend ! Si vous devez prendre la plume, ne le faites pas pour le/la couvrir d’éloges (il/elle vous a brisé le cœur quand même !), mais plutôt pour le/la tenir à distance et titiller sa curiosité. Nous verrons comment au chapitre « La lettre inattendue ».

Et en bonus…

Les grands n’importe quoi :

  • se faire tatouer le prénom de votre ex et lui montrer (il en existe un qui se l’est fait tatouer sur le visage)
  • le/la couvrir de fleurs ou lui envoyer un cadeau chaque jour
  • lui faire savoir que vous êtes désormais hyper joyeux (via réseaux sociaux et entourage), à tel point que ç’en est suspect

Bref, agir démesurément.

Dans le prochain article, nous verrons pourquoi espionner votre ex est une autre erreur tactique dans l’objectif de reconquête.

Prune Quellien

Mini Prune HomeVous rencontrez cette situation et avez besoin d’un conseil amoureux personnalisé ? Je vous invite à prendre rendez-vous, nous en discuterons ensemble et envisagerons des solutions.

 

Voir aussi les articles :

Livres et séances de coaching :

Partager cet article


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Les erreurs de conduite lors d’une rupture (2/4) : les jours suivants

  • Amara

    Bonjour,
    J’ai besoin d’aide je me suis séparée il y a exactement 5 jours, il est parti avec quelques affaires, depuis plus de nouvelle, que dois-je faire avec ses meubles et tout le reste de ses affaires personnelles, je suis angoissée, agaçée de ne pas savoir.
    Dois-je attendre que lui me contacte ou dois-je lui demander en lui donnant un jour, sans être agressive bien sûr, ce qui me met mal c’est qu’il est peut-être chez une autre femme et que je ne souhaite pas dans ces conditions être garde meubles.
    Merci pour votre réponse