Comment sauver son couple et préserver ses enfants ? 1


Parmi les croyances qui ont la dent dure existe celle qui pousse à rester ensemble « pour les enfants ».

Je reste pour les enfants

Est-ce bien vrai ? Est-ce que je reste pour maintenir la relation entre l’enfant et son parent ou parce que l’enfant est un rempart contre ma peur de me séparer de mon conjoint ?

Lorsque le couple est en crise au sein d’une famille, il faut pourtant qu’il puisse la régler sans prendre à parti les enfants. On voudrait ménager tout le monde et ne surtout pas faire payer les innocents, mais il faut être réaliste : le couple a besoin d’air.

Mauvaise mère ! Mauvais père !

Un couple en crise sans enfant a toujours la possibilité de prendre ses cliques et ses claques et d’aller vivre ailleurs, au moins le temps de faire le point chacun de son côté. Mais quand il y a les enfants au milieu, ils deviennent le nerf de la guerre.

Si je quitte la maison parce que j’ai besoin de souffler loin de mon conjoint, que faire des enfants ? Si je les prends avec moi sans lui demander son avis, il va me faire culpabiliser. Il me dira :

« Tu es une mauvaise mère d’avoir séparé nos enfants de leur père ! »

ou

« Tu es malade d’avoir pris les enfants : ils ont besoin de leur mère ! »,

Non seulement je perdrais le contrôle de mon rôle de parent, mais aussi toutes mes chances de sauver mon couple. D’un autre côté, si je les laisse, ils vont me réclamer. Et ils me manqueront terriblement. Je devrais gérer ma crise de couple, plus le manque de mes enfants.

Je me sens pris au piège

C’est là que la Période Zéro Contact n’a pas sa place. Quand on vient de se faire quitter, le meilleur moyen de redevenir attirant aux yeux du partenaire, c’est de ne rien lui réclamer et ne lui donner aucun signe de vie pendant  plusieurs semaines. Zéro contact pendant un long moment, puis on prend son téléphone et on lui propose une sortie.

Or, par définition, en famille on est en permanence en contact avec le conjoint, ne serait-ce que pour parler de l’éducation des enfants et assumer leurs soins quotidiens. Mais, sous le même toit, entre amener le petit dernier à la crèche, laisser à son autre parent le soin du bain et passer les repas ensemble dans une famille “unie”, où trouver de l’espace pour soi ? Cet espace indispensable à recréer de l’attirance.

J’ai besoin d’un break… mais que faire des enfants ?

On peut envisager une séparation temporaire de quelques semaines, mais si on dit aux enfants :

« Je vais partir pendant quelques semaines »

on développe chez eux un désir de ressouder le couple parental. Ce qui n’est pas leur rôle, puisque ce n’est pas le couple parental qui menace de se séparer, c’est le couple conjugal.

Certes, la situation n’est pas idéale. On voudrait toujours préserver les enfants des conflits du couple. Mais la réalité montre que le noyau familial a déjà implosé depuis bien longtemps.

Vient alors le moment d’envisager la séparation.

Comment annoncer la séparation aux enfants ?

En parler tous ensemble :

« Les enfants, avec votre père/mère, ça ne va pas bien en ce moment, on a besoin de prendre un peu de temps pour nous. Nous allons réfléchir à ce que nous allons faire et, quand ce sera le moment, nous vous dirons ce que nous décidons. »

Les enfants ne doivent pas ses sentir responsables des discordes de leurs parents, ni être pris en otages. Comment réagiront-ils si, un jour de colère, vous leur dites :

« J’ai tout sacrifié pour vous ! » ?

Ils seront en droit de vous répondre :

« Tu aurais mieux fait de penser à toi ! Moi j’avais tout compris depuis le début ! »

Les enfants voient tout. Ils sentent tout. De véritables scanners à émotions !

Je me suis sacrifié pour ma famille !

Par ailleurs, quel enseignement voulons-nous laisser à nos enfants ? Celui qui leur apprendrait qu’on doit se sacrifier ? Cela ils nous le reprocheraient un jour ou l’autre. Ou celui qui leur transmettrait la liberté de choix ?

Prune Quellien

Mini Prune HomeVous rencontrez cette situation et avez besoin d’un conseil amoureux personnalisé ? Je vous invite à prendre rendez-vous, nous en discuterons ensemble et envisagerons des solutions.

 

Voir aussi les articles :

Livres et séances de coaching :

Partager cet article


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Comment sauver son couple et préserver ses enfants ?

  • Samira Vanon

    Je suis toute à fait d’accord avec vous j’ai eu un enfant cette année sa fille souffre de cette situation maintenant elle me voir stressé son père laisse son ex venir chez lui maintenant qu’on à une fille il fait tt à l’envers il voit son ex plus que sa fille qui a besoin de nous 2