Récupérer son ex ou sortir de la dépendance affective ?


Quand récupérer son ex signifie être sous emprise, on a intérêt à réviser nos projets de reconquête

Pourquoi je l’aime autant ? Et encore plus depuis qu’il[1] m’a quitté ? Lorsque le couple se nourrit de souffrances, la rupture agit comme un miroir grossissant de notre manque d’amour.

« Tu me quittes, alors que jusque-là je me sentais bien dans ma peau ? Au secours ! Ne me quitte pas ! Je me rends compte que, finalement, je ne m’aime que si tu es là pour me regarder avec amour. »

Notre besoin d’affection et de reconnaissance n’est pas le problème du conjoint. C’est le nôtre exclusivement. Chacun de nous est un individu qui s’accompagne tout au long de sa vie de membres d’une famille, d’amis et d’amours. Mais un individu quand même.

C’est là qu’il est important de faire la part des choses dans le projet de reconquête. Sauver son couple ne peut se faire qu’à deux, dans une envie de grandir à deux et de traverser les épreuves – dont la séparation – ensemble.

Vous vous demandez comment faire revenir son ex ? Par quelle stratégie ? Commencez par vous interroger sur votre amour-propre. La voilà la meilleure des méthodes pour sauver votre couple en crise : (ré)apprendre à vous aimer, et si vous ne savez pas comment, faites-vous aider. Vous pensez que c’était le cas au début de votre relation, puisque votre assurance a séduit votre conjoint ? Mais si son départ vous fait désormais douter, je vous invite à réfléchir sur l’amour-propre qu’il se porte lui-même. Une fois votre estime de soi revenue, ce regard porté sur vous séduira votre conjoint.

 

Prune Quellien

Mini Prune HomeVous rencontrez cette situation et avez besoin d’un conseil amoureux personnalisé ? Je vous invite à prendre rendez-vous, nous en discuterons ensemble et envisagerons des solutions.

 

Voir les articles :

Livres et séances de coaching :

 


[1] Le masculin générique a été choisi pour simplifier la lecture… mais pas de doute, la Planète Couple est peuplée d’hommes et de femmes.

Partager cet article

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *