C’est (vraiment) l’amour de ma vie ?


Quand on est déterminé à récupérer son ex, puis à sauver son couple, tous les prétextes sont bons pour se convaincre que « nous deux, c’est le destin ! ».

Écoutez les couples parler de leur rencontre et vous verrez combien le mythe de la coïncidence y trouve sa place. « Si je n’avais pas pris ce bus, on ne se serait jamais rencontrés ; s’il n’y avait pas eu cette coupure d’électricité, je n’aurais jamais fait appel à lui », etc. Le fameux effet papillon qui nous conforte dans cette croyance qu’à la seconde près, notre destinée serait tout autre !

Effectivement, elle serait tout autre. Car c’est moi qui décide de mes actions, et ce sont ces actions qui déterminent qui je vais rencontrer, et dans quelles circonstances. Le hasard n’a rien à voir là-dedans. On choisit à chaque instant ce qu’on veut faire ou pas. Si on accepte de parler à cet homme[1] dans le bus ou de regarder par la fenêtre. On sait même, d’instinct, si cet homme est bon pour nous, ou nous apportera des problèmes.

Le non-choix, c’est-à-dire l’évitement, est donc un choix à part entière. Je choisis de regarder par la fenêtre, car j’ai ressenti que cet homme m’emporterait vers une pente descendante. J’ai déjà vécu ça dans ma vie, alors désormais, je choisis une autre direction. Ça ne sera pas cet homme-là, maintenant. Et tant mieux. Je préfère attendre la bonne rencontre, qui, elle n’arrivera pas par hasard.

Quand on veut à tout prix asseoir son couple sur une image d’Épinal, on s’accroche à cette croyance mythique comme un singe à une branche fragile. Pour redonner des chances à son couple, si on commençait par décrocher ?

Prune Quellien

Mini Prune HomeVous rencontrez cette situation et avez besoin d’un conseil amoureux personnalisé ? Je vous invite à prendre rendez-vous, nous en discuterons ensemble et envisagerons des solutions.

 

Voir aussi les articles :

Livres et séances de coaching :


[1] Le masculin générique a été choisi pour simplifier la lecture… mais pas de doute, la Planète Couple est peuplée d’hommes et de femmes.

Partager cet article

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *