Gentil en amour… mais pas trop


C’est la journée de la gentillesse et tant mieux ! Mais il ne faudrait pas confondre gentil et naïf. Montrez que vous avez de la personnalité !

Une fois par an, le 13 novembre, on regarde – enfin – la gentillesse comme une qualité. Oui, être aux petits soins, délicat, courtois, est une vertu, et non une maladie honteuse. Peut-être l’occasion d’être plus gentil avec soi ?

Je suis aimable, je suis aimable, je suis aimable

Qui ne s’est jamais auto-flagellé me jette le premier PC !

Je ne suis pas aimable, personne ne m’aime, etc.

L’être humain est tel qu’il se croit obligé de dire du mal de lui pour exister. Oui, on est aimable, mais parfois on a des moments de creux. Et pour tout le monde, c’est pareil. Avoir des coups de blues ne signifie pas qu’on aura toujours des moments pénibles. Nous ne sommes pas condamnés à errer d’amour en amour, de peines en échecs.

Ce serait bien de faire la paix avec soi. On est bien capable de déployer des trésors de tendresse et de générosité pour plaire à quelqu’un qu’on aime, alors à quand la douceur à notre endroit ?

J’arrête d’être le gentil de service

Qui est attiré par quelqu’un d’excessivement serviable ? N’y a-t-il pas quelque chose de suspect dans le comportement d’une personne qui va en permanence au-devant de nos désirs ? Si être gentil est une preuve de savoir-vivre, se transformer en Saint-Bernard montre qu’on a sérieusement besoin d’être aimé. La gentillesse serait, en l’occurrence, intéressée.

Si je suis gentil avec toi, tu m’aimeras, hein, tu m’aimeras ?

Du pain béni pour les manipulateurs ! Mais pour les autres, trop d’oubli de soi ne donne pas envie.

J’ai été un Saint-Bernard, et j’assume

Être gentil envers soi revient aussi à se réconcilier avec son passé. Si l’image du Saint-Bernard vous parle, n’en ayez pas honte ! On n’a pas tous accumulé des expériences glorieuses, pour autant, faut-il continuer de se culpabiliser ? Ce qui est passé est passé, par définition.

Soyez gentils, faites-vous plaisir !

Prune Quellien

Mini Prune HomeVous rencontrez cette situation et avez besoin d’un conseil amoureux personnalisé ? Je vous invite à prendre rendez-vous, nous en discuterons ensemble et envisagerons des solutions.

 

Voir aussi les articles :

Livres et séances de coaching :

 

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *