« Mon ex : ma drogue » Comment décrocher de quelqu’un.


Qui a connu LA rupture sait combien se sevrer d’un ex revient à se passer de drogue du jour au lendemain. Faites-vous aider pour atteindre la « sobriété »

Se faire quitter est toujours blessant, mais quand on se tord de douleur par terre, que le manque de l’autre nous pétrit de courbatures comme si on avait été battu à mort, et qu’on devient fou à l’idée de continuer sans lui[1], on a 2 options : soit on se laisse sombrer, soit on se désintoxique.

Sautons dans la nacelle d’un ballon gonflable et prenons de la hauteur ! Nous verrons mieux votre situation avec un peu de distance. Vous y êtes, là ? Que voyez-vous ? Vous, en train de souffrir ? Sans doute, et c’est terrible, mais essayez de vous poser la question :

« Pourquoi je me laisserais sombrer ? »

Quand on souffre intensément, on ne pense pas, on ressent la douleur et point. Cependant, lors de nos rares moments de répit, ne se dit-on pas que notre souffrance arrivera aux oreilles de notre ex, qu’il prendra pitié et viendra nous soigner ? Mais la pitié est-elle de l’amour ? Fait-on revenir quelqu’un en lui montrant qu’il est coupable de nous avoir mis dans un tel état ? Non. La pitié n’est pas de l’amour, encore moins de l’attirance, parce que l’amour est une énergie positive. Quant à la culpabilité, elle fait fuir de honte de ne pas avoir assuré.

=> Reprenez-vous ! Votre ex n’est susceptible de revenir que si vous lui inspirez la vie. L’envie (en-vie)

« Pourquoi je me désintoxiquerai de mon ex ? »

On vient de le voir : si vous voulez avoir une chance, même petite, de sauver votre couple, il faut commencer par vous occuper de vous : vous sevrer de votre ex pendant quelques semaines vous aidera à relativiser son pouvoir sur votre existence. J’en parle très précisément dans mon livre Rendez-moi mon ex ! Ça commence, dans un 1er temps, par cesser les SMS compulsifs, l’espionnage sur les réseaux sociaux, le fait de prononcer son prénom à qui acceptera de l’entendre, le visionnage des photos ensemble, etc. : tous ces actes obsessionnels qui nous donnent notre dose d’ex… et nous font retomber aussi sec.

Certains n’ont pas besoin de tenter de reconquête. Ils comprennent très vite que ce n’était pas la bonne relation, ou que le temps ensemble est écoulé. Mais qu’ils sont dignes d’amour.

D’autres auront besoin de se redonner une seconde chance avant de se faire une raison. Peut-être parce que c’est la 1ère fois qu’ils sont quittés ou qu’ils reproduisent un schéma de dépendance affective, ou encore parce que le couple traverse une mauvaise passe et qu’il n’a pas su communiquer ? C’est normal d’avoir besoin d’espoir : on a parfois besoin de tout tenter avant de se faire une raison. Quoi de plus humain ?

=> Décrocher de quelqu’un se fait étape par étape.

La 1ère, la plus difficile, est donc d’accepter la rupture. Faire tomber l’ex de son piédestal aide beaucoup. Ensuite, vient le déplacement de l’attachement à l’ex vers d’autres “objets“ d’amour (ce déplacement est temporaire, sinon on ne fait que rejouer la même histoire), recouvrer son estime de soi, exprimer les émotions qu’on a étouffées, s’autoriser à dire ce qu’on s’est interdit jusque-là, et comprendre ce qu’on a essayé de réparer de notre passé à travers cette relation.

Pas facile de se remettre d’un tel accident de la vie, c’est pourquoi n’hésitez pas à vous faire aider, de quelque manière que ce soit.

Prune Quellien

Mini Prune HomeVous rencontrez cette situation et avez besoin d’un conseil amoureux personnalisé ? Je vous invite à prendre rendez-vous, nous en discuterons ensemble et envisagerons des solutions.

 

Voir aussi les articles :

Livres et séances de coaching :

[1] Le masculin générique a été choisi pour cet article… mais pas de doute, la Planète Couple est peuplée d’hommes et de femmes de toutes sexualités.

Partager cet article