J’ai peur de parler de mes sentiments


Vous avez envie de parler mais la peur vous en empêche ? Voyons les avantages à dire ce que l’on ressent.

Commençons par le début : qu’est-ce qu’un sentiment ? C’est « un état affectif complexe, combinaison d’éléments émotifs et imaginatifs, plus ou moins clair, stable, qui persiste en l’absence de tout stimulus ». (Dictionnaire Larousse de la psychologie)

Le sentiment est un mélange d’émotions qui dépasse le temps où l’émotion se manifeste. Il peut durer très longtemps. On peut aimer une personne durant des années et éprouver de la culpabilité toute sa vie pour une autre. Ou pour la même : les deux sont cumulables.

Par exemple, j’éprouve un sentiment de jalousie amoureuse. Ce sentiment existe en moi depuis des années et persiste en dépit du fait que je l’exprime – quand bien même je l’exprimerais. Pour m’en défaire, il me faut détricoter le nœud des émotions qui me rendent jaloux (jalouse) : un mélange de différentes peurs (d’être trompé, oublié, de perdre ma première place) et de colère contre toute personne qui, réellement ou non, représente un danger pour ma relation.

En le décortiquant, je comprends que mon sentiment de jalousie découle de plusieurs émotions, et si je cherche encore plus loin, je m’aperçois qu’il m’informe sur un autre sentiment : mon sentiment d’insécurité. J’ai peur de ne pas séduire, je suis triste si celui (celle) que j’aime ne me porte pas l’attention que je réclame, et pour masquer ces émotions, j’ai recours à la colère.

Quelle est la différence entre « exprimer ses émotions » et parler de ses sentiments?

La nuance est fine, et c’est vrai qu’on a l’habitude de confondre un peu les deux puisqu’on dit invariablement « j’ai le sentiment que (tu ne m’écoutes pas, par exemple) » ou « je me sens (invisible) ». Mais, quelque soit le vocabulaire, l’essentiel est de s’exprimer, de parler, de dire ! Tant qu’on ne passe pas par le reproche pour dire ce que l’on a sur l’estomac, tout va bien.

Remplacer « je pense » par « je ressens »

Nous entendons tous – quand nous n’utilisons pas nous-mêmes cette expression : « Je dis ce que je pense », ou encore « Je vais lui dire ce que je pense ! », quand nous sommes très énervés. Mieux, certaines personnes entreprennent de « lui dire ses quatre vérités » – comme si quiconque la détenait ! Dire ce que nous croyons être « la vérité » n’arrange rien aux conflits, au contraire, il les envenime. « La vérité » est en fait « le reproche ».

Plutôt que de dire ce que nous pensons, disons ce que nous ressentons. C’est le seul langage qui soit compris de tous et de toutes.

L’amour n’est pas le seul sentiment qui existe ! 

Lorsque je demande aux personnes « comment exprimez-vous vos sentiments ? », j’entends souvent « Je lui dis qu’il (elle) me manque, que je l’aime, que je ne peux pas vivre sans lui (elle), etc. »

Mais exprimer ses sentiments ne se limite pas à dire « j’aime » ou « je t’aime ». Ça, je suis tentée de vous dire qu’il (elle) le sait déjà bien assez. Si vous ressentez qu’il faut vous déclarer pour avancer dans le relation, permettez-vous de le faire. Mais si vous voulez clarifier une situation, exprimez vos contrariétés. Opposez-vous, refusez, dites Stop ! C’est cela, principalement, « parler (de ses sentiments) ».

Prune Quellien

Mini Prune HomeCet article fait écho à votre histoire, mais des questions restent en suspens ? Vous pouvez prendre rendez-vous avec moi.

 

Livres et eBooks :

Voir aussi les articles :

Partager cet article