Comment éduquer son conjoint au dialogue ?


Votre partenaire ne parle pas ? Voilà comment remédier à ce monologue.

Monsieur/Madame est un « autiste » /une carpe ? Vous avez beau lui crier « Mais parle-moi ! Dis-moi ce que tu as dans la tête ! », il/elle demeure silencieux/se… et son silence vous énerve encore plus. Bienvenue dans le joyeux cercle vicieux du conflit de couple.

Peut-on faire parler quelqu’un qui ne parle pas ?

Non, on ne peut pas. (Zut, alors.) En tout cas, on ne peut pas le forcer. À moins de torturer son conjoint (ce qui n’est peut-être pas la voie idéale pour une vie amoureuse épanouie), on n’obtient rien à le persécuter de questions, reproches et manipulations en tout genre (de la bouderie au chantage). Il faut donc illico laisser tomber l’idée que nous aurons des réponses au moment-même où nous posons des questions. Et encore plus si ces questions commencent par :

« Mais pourquoi tu… ?! » ; « Mais à quel moment tu vas enfin comprendre que… ??? »

Et qu’elles sont reliées à un comportement physique qui traduit notre agacement ou notre lassitude.

Comment rester zen avec un partenaire avare en paroles ?

Les qualités requises pour accompagner un conjoint fermé comme une huitre sont (roulement de tambour) : la patience et le respect de son besoin de solitude. (Coup de cymbales).

Pourquoi suis-je avec quelqu’un qui ne communique pas ?

C’est vrai ça. Pourquoi êtes-vous avec quelqu’un qui ne communique pas ? Si vous vous en plaignez, c’est que vous en souffrez. Mais vous en êtes-vous toujours plaint(e) ? Après tout, c’est peut-être précisément ce caractère silencieux qui vous a plu chez lui (elle) ? Vous le (la) trouviez « mystérieux(se) » et cette distance sociale avec les autres, comme avec vous-même, vous a séduit(e). Peut-être que vous trouvez un certain bénéfice (inconscient) à vivre avec cette personne qui ne parle pas de soi. Elle représente une énigme, un territoire inconnu que vous avez envie de découvrir.

Et si elle y trouvait son compte, par la même occasion ? Ainsi, vous êtes des deux celui qui s’exprime le plus, ce qui « arrange » votre partenaire, qui n’arrive pas, ne s’autorise pas à (ou tout simplement n’a pas envie de) dire ce qu’il ressent.

Certaines personnes sont fatiguées à la simple idée de communiquer avec d’autres. Parler leur demande un effort d’aller vers l’extérieur, alors qu’ils n’aiment rien de plus qu’être dans leur monde intérieur. Vous ne les changerez pas en les forçant, ils sont comme ça, c’est leur personnalité. En revanche, si vous admettez que leur personnalité n’est pas un défaut mais un état, et qu’elle n’est pas dirigée contre vous, vous vivrez mieux.

Les avantages à être avec quelqu’un qui ne s’exprime pas ou peu

Avec une telle personne, vous pouvez exister davantage dans la vie sociale (forcément, elle ne vous fera pas ombrage) et vous ne risquez pas d’être interrompu(e) en plein milieu de vos phrases. Ce n’est pas avec elle non plus que vous vous sentirez envahi(e) par le récit de blablas étourdissants, comme ceux qu’on vous sert à la machine à café.

Bon alors, comment s’y prendre, concrètement, pour faire parler un conjoint muet ?

« Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage »

– Comme toujours, parlez de ce que vous ressentez, ça prendra beaucoup moins de temps que de vous égosiller en vain. (Ce site est bourré d’articles sur la bonne communication de couple). Si vous prenez cette habitude, il vous suivra… peut-être.

– Accompagnez-le dans des activités qui font davantage place aux sens et à l’intériorité. (Une journée au bord d’un lac à écouter le clapotis de l’eau, une matinée à lire ensemble, un stage de Tantra ?)

– Appréciez-le pour la richesse de sa vie intérieure.

C’est plutôt comme ça que vous réussirez à vous reconnecter. Sans forcer, tout en douceur.

Prune Quellien

Mini Prune HomeCet article fait écho à votre histoire, mais des questions restent en suspens ? Vous pouvez prendre rendez-vous avec moi.

 

Livres et eBooks :

Voir aussi les articles :

Partager cet article