Comment rester un jeune couple toute sa vie


Votre couple est en perte de vitesse ? Que diraient les couples longue durée pour vous aider à rattraper votre retard ?

Ils ont des dizaines d’années de vie commune et toujours des étoiles dans les yeux quand ils se regardent, alors que vous avez le sentiment d’avoir perdu le mode d’emploi ? Quels sont les secrets des “vieux” couples heureux ?

1 – Vous pensez : « Je me demande si mon conjoint va voir ailleurs » ?

Les couples heureux répondent :

« Nous regardons tout droit. Jamais sur le côté ! »

Comme disait feu Margaret Thatcher « There is no alternative ». Le simple fait de penser qu’on pourrait avoir mieux, qu’on serait peut-être plus heureux avec quelqu’un d’autre ou qu’ailleurs, l’herbe et éventuellement plus verte, est un excellent moyen de parasiter votre vie amoureuse ! Les couples qui restent ensemble depuis longtemps ont envie que ça marche et ne pensent pas à l’échec. Ils sont solidaires et œuvrent dans l’intérêt du couple. Donc dans l’intérêt du conjoint. Chacun fait en sorte que le conjoint se sente bien, heureux, épanoui. Evidemment, si le conjoint est un être toxique (cf l’article Relation toxique : 6 étapes pour s’en sortir), il ne faut pas rester dans la relation. Souffrir n’est pas aimer. D’ailleurs…

2 – Vous pensez : « Je l’aime à en mourir… » ?

Les couples heureux répondent :

« L’amour n’est pas fait pour souffrir »

Attention à ne pas confondre la dépendance affective avec l’amour. L’amour est un sentiment qui réchauffe, qui réconforte. La dépendance affective tord le ventre, nous frappe d’une douleur physique au ventre. Écoutez votre corps. Si vous vous sentez mal, que la déprime vous guette, méfiez-vous ! Ce que vous croyez être de l’amour n’est en fait que du malheur.

3 – Vous pensez : « Je préfère ne rien dire que de me mettre en colère » ?

Les couples heureux répondent :

« Apprenez à bien communiquer »

Vos phrases commence par des attaques ? Le premier mot est un « tu » accusatif ? Commencez par dire ce que vous ressentez, mais jamais en accusant. Prenez vos responsabilités, sinon vos dialogues constructifs se transformeront en disputes sans fin. Le site est plein de conseils de bonne communication, notamment à la rubrique « Bien communiquer ».

4 – Vous pensez : « Nous ne faisons rien ensemble » ou « Je m’ennuie en couple » ?

Les couples heureux répondent :

« Nous sommes autant amis qu’amoureux »

Partager des moments de joie implique de proposer sans attendre que l’autre s’y mette ! Si vous supposez qu’il (elle) doive deviner quelles sont vos envies, vous risquez d’attendre longtemps et serez peut-être déçu(e) du résultat. Un simple verre dehors, une petite ballade, un spectacle amusant à voir ensemble ou juste un quart d’heure rien que vous deux à vous parler de choses plaisantes, ne demandent pas un effort faramineux et apportent beaucoup d’air frais dans la relation. Vous avez aussi le possibilité de démonter ensemble l’objet-ennemi du couple : la télévision ! Une activité ludique et salvatrice.

Après, si votre conjoint sape scrupuleusement tous vos efforts, il faut peut-être envisager de vous remettre en questions et/ou de réfléchir à votre avenir commun ?

5 – Vous pensez « Mon conjoint est un(e) égoïste/radin ! »

Les couples heureux répondent :

« Quand on aime, on ne compte pas »

Ou presque pas. Si vous lui offrez un pont d’or et que votre partenaire ne débourse pas un centime, là il y a peut-être un rééquilibrage à envisager ? Quoique. Tout dépend de ses moyens, de sa situation, de son histoire avec l’argent. S’investir dans la relation, ça veut dire quelque chose.

Prune Quellien

Mini Prune HomeCet article fait écho à votre histoire, mais des questions restent en suspens ? Vous pouvez prendre rendez-vous avec moi.

 

Livres et eBooks :

Voir aussi les articles :

Partager cet article