Rebondir après une rupture


Existe-t-il des clés pour se remettre plus vite d’une séparation ? Oui. Une, principalement.

C’est horrible comme on se sent coupé en deux après une rupture amoureuse. Horrible et lent. Un peu comme si on avait été était roué de coups pendant des heures et qu’on ne parvenait pas à se remettre de ses contusions. On voudrait guérir plus vite, mais impossible, le film de la séparation défile dans notre tête autant que celui de la vie commune et ces pensées traumatisantes nous empêchent de recouvrer la santé.

Pourtant, il existe un moyen puissant qui dépasse la simple attente. Un moyen beaucoup plus fort que celui qui consiste à croire que « le temps répare les blessures ». C’est le refus.

Refuser de souffrir revient à se battre pour être heureux en amour

Il est faux de penser que le temps répare toujours les blessures. À défaut d’accepter la rupture, certaines personnes s’enfoncent dans une amertume ou un déni qui les abîme et les empêchent de s’ouvrir à un avenir heureux. On peut passer sa vie à regretter quelqu’un. On peut aussi passer sa vie à la perdre.

À s’entêter à vouloir récupérer un(e) ex contre son gré ; à nourrir une colère incessante contre lui (elle), que fait-on ? On souffle sur les braises de la relation perdue, ce qui est une façon de la revivre. Les personnes qui sont sans cesse dans l’aigreur d’avoir été quittées n’ont d’autre objectif que de se venger de la blessure qu’elles ont subie, tant l’humiliation est insupportable. Celles qui vivent dans le déni trouvent aussi un refuge dans le souvenir. Chacun cherche du réconfort où il peut. Il est parfois plus rassurant de protéger son passé, aussi blessant soit-il, que de se lancer vers l’inconnu.

Donc, le temps ne répare pas toujours, il blesse parfois durablement.

Réussir sa vie amoureuse demande du courage

Refuser d’être embarqué dans une histoire compliquée ; se dire que la réussite de la relation ne dépend pas que de soi ; admettre qu’on ne peut rien contre l’absence d’amour de l’autre puisque le sentiment amoureux est librement consenti ou n’est pas : tout cela réclame un grand courage.

Il faut du courage pour lâcher prise et refaire sa vie, mais ce courage apporte la sagesse nécessaire à l’épanouissement de chacun, puis du couple à venir.

Prune Quellien

Mini Prune HomeCet article fait écho à votre histoire, mais des questions restent en suspens ? Vous pouvez prendre rendez-vous avec moi.

 

Livres et eBooks :

Voir aussi les articles :

Partager cet article