Comment renoncer à son ex


C’était un(e) pervers(e) narcissique, une relation toxique, il (elle) n’était plus amoureux(se) ? Soit. Mais comment lâcher prise ?

Entre admettre que la relation était impossible et décider de ne plus chercher à reconquérir son ex, il y a une étape qui réclame beaucoup de courage : le renoncement. Aucune stratégie là-dedans, au contraire, puisque l’objectif est de sauver sa peau après une rupture, pas de récupérer son ex.

Refuser de souffrir par amour

Il (elle) ne veut plus entendre parler de moi, mais je m’obstine à rester dans les parages. Pour quoi faire ? Croire qu’il (elle) va changer d’avis, redevenir amoureux (amoureuse) comme aux temps forts de la relation, effacer le passé et recommencer comme si de rien n’était ? Et tout cela, uniquement parce que l’un des deux l’aura décidé ? C’est impossible : l’amour ne supporte pas l’obligation. À vouloir convaincre l’autre de nous aimer, on prend le risque de provoquer son mépris.

Pourquoi refuser de souffrir plutôt qu’attendre que ça passe ? Parce que refuser est une attitude volontaire, au contraire de l’attente, qui est passive. Dans le refus, nous sommes acteurs, nous prenons notre destin en mains.

Refuser de souffrir avec lui (elle)

Lorsque l’ex évoque un passé difficile pour servi d’alibi à la rupture, il n’y a qu’une chose à faire : fuir ! Les raisons du type « je sors d’une relation difficile » ne sont pas une explication au manque de courage de ceux (celles) qui quittent. Certains trouvent même du plaisir à voir naitre de la dépendance dans les yeux de celui qui est quitté. Des parents pas aimants, absents ou défaillants y sont probablement pour quelque chose, mais ce n’est pas votre rôle de les réparer.

Le (la) faire tomber de son piédestal

Comment reprendre votre vie si vous ne cessez de le (la) couvrir de qualités, réelles ou idéalisées (souvent idéalisées quant on est quitté) ? Pas de quartier ! Cherchez ses tares. Maniaque, radin, égocentrique : tout est bon pour vous aider à reprendre la première marche du podium sur laquelle vous l’avez hissé(e).

Comprendre pourquoi on devient dépendant(e) de son ex ?

Pourquoi aime-t-on inconditionnellement un autre au point de s’oublier soi-même ? Quelques séance avec un professionnel de l’écoute vous aideront sans doute à comprendre pourquoi cette histoire vous est arrivée et, aussi, comment éviter qu’elle ne se reproduise avec une autre personne.

Prune Quellien

Mini Prune HomeCet article fait écho à votre histoire, mais des questions restent en suspens ? Vous pouvez prendre rendez-vous avec moi.

 

Livres et eBooks :

Voir aussi les articles :

Partager cet article